Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

NIGERIA : Des membres présumés d'un gang expriment leur mécontentement face à la perturbation de la procession aux chandelles pour leurs collègues d'Ikotun

INB1
INB1
INB1
INB1
INB1

INB1

Des policiers ont fait une descente dans une procession aux chandelles tenue à Agbaranje, Ikotun, par des criminels présumés en l'honneur de leurs membres qui ont été tués par la justice de la jungle dans la région, ce qui a mis en colère les criminels présumés.

Des agents de la police de la division Ikotun ont effectué une descente dans la région mardi soir et dispersé le groupe qui avait prévu une procession aux chandelles pour honorer les défunts qui ont été injustement tués parce qu'ils étaient soupçonnés d'être des "un million de garçons", rapporte PM Express.

Certains des suspects qui ont organisé la procession en l'honneur de leurs membres tués ont été arrêtés alors que beaucoup s'échappaient et seraient en fuite.

La publication ajoute que certains des membres, principalement les jeunes de la région, qui sont des membres présumés d'un gang, ont exprimé leur colère que la police perturbe l'événement, les empêchant ainsi de faire leurs adieux à leurs membres tués injustement. . Ils l'ont décrit comme un abus de leur droit de réunion régulière tel que consacré par la Constitution.

La police a obtenu des informations sur le rassemblement pour honorer le défunt après que les habitants ont exprimé leurs inquiétudes lorsque des informations se sont répandues selon lesquelles le gang, étiqueté à tort `` One Million Boys '', organiserait une procession aux chandelles pour honorer ses membres décédés, qui résident également dans la région.

De nombreux résidents ont temporairement déménagé ailleurs par crainte de l'issue chaotique probable de la procession aux chandelles qui, selon eux, pourrait devenir violente et sanglante, ajoute PM Express.

Les CDA de la région ont contacté la police pour assurer la sécurité et empêcher le groupe de se rassembler, car cela pourrait se traduire par des violences et des destructions.

Par conséquent, la police a mobilisé des officiers, s'est rendue sur place et a perturbé le rassemblement et l'événement s'est brutalement interrompu alors que certaines arrestations auraient été effectuées.

Les personnes décédées ont été tuées par certains résidents et justiciers de la région qui soupçonnaient qu’il s’agissait de «One Million Boys». Ils ont été décapités et jetés dans un canal voisin avant qu'on ne découvre plus tard qu'ils étaient des résidents, y compris un frère de l'Oba d'Ikotun.

Cela a attiré l'attention du commissaire de police, M. Hakeem Odumosu, qui a visité la région et certaines personnes ont été arrêtées et transférées au SCIID, Panti Yaba, pour meurtre.

La police n’a pas confirmé si le défunt faisait effectivement partie du «One Million Boys», comme certains résidents l’ont prétendu, car une enquête serait en cours sur la question.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article