INTERNATIONAL NEWS BLOG

Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

Angola : Le fils de l'ancien président angolais José Eduardo dos Santos, José Filomeno Zenu dos Santos, a été condamné aujourd'hui à cinq ans de prison, dans l'affaire des «500 millions».

INB1
INB1
INB1
INB1
INB1
INB1

INB1

Le procès, qui a débuté le 9 décembre 2019, a pour accusés l'ancien gouverneur de la Banque nationale d'Angola (BNA) Valter Filipe et António Bule Manuel, administrateur de cette banque, tous deux accusés de délits de détournement de fonds, de fraude pour fraude et blanchiment d'argent, pour lequel le procureur a demandé des peines d'au moins 10 ans de prison.

José Filomeno dos Santos, ancien président du Fonds souverain d'Angola et fils de l'ex-président du pays José Eduardo dos Santos, et Jorge Gaudens Pontes Sebastião, homme d'affaires angolais, accusés de crimes de trafic d'influence, de blanchiment d'argent et de fraude par fraude, ils étaient également accusés dans ce processus, le parquet demandant des peines de prison d'au moins sept ans, ce qui n'a pas été vérifié pour "Zenu".

L'affaire remonte à 2017, lorsque Jorge Gaudens Pontes Sebastião a présenté à José Filomeno "Zenu" dos Santos une proposition de financement pour la création d'un fonds d'investissement stratégique de 30 milliards d'euros, qu'il a adressé à l'exécutif. .

L'opération impliquait une "condition préalable", selon un communiqué de l'exécutif publié en avril 2018, qui annonçait le recouvrement des 500 millions de dollars, la capitalisation de 1,5 milliard de dollars (1,2 milliard d'euros ) par l'Angola, majoré d'un versement de 33 millions d'euros pour la mise en place des structures de financement.

Par la suite, deux contrats ont été signés entre BNA et Mais Financial Services, une société détenue par Jorge Gaudens Pontes Sebastião, ami de longue date du co-accusé José Filomeno dos Santos, pour mettre en place l'opération de financement, après avoir été, en août 2017 , 500 millions de dollars ont été transférés sur le compte de PerfectBit, "contracté par les promoteurs de l'opération", aux fins de la garde des fonds à structurer.

Dans ce processus, l'ancien chef de l'Etat angolais a témoigné, dans une lettre adressée au tribunal, qu'il avait chargé Valter Filipe de conduire le processus et de transférer les montants visés, «le tout dans l'intérêt public».

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article