INTERNATIONAL NEWS BLOG

Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

Meeting de Martin Fayulu, de retour en RDC après 5 mois d'absence

INB1
INB1
INB1
INB1
INB1

INB1

INB1

Retour triomphal pour Martin Fayulu et Adolphe Muzito, les deux leaders de Lamuka rentrés à Kinshasa ce samedi, après cinq mois bloqué aux états-unis, suite à la pandémie de coronavirus

Dans la foulée, Fayulu a tenu un meeting Place Sainte-Thérèse. Devant des milliers de partisans, celui qui se présente toujours comme le vainqueur de la dernière présidentielle n'a pas manqué de tacler la gestion du président Tshisekedi, et d'attaquer la coalition au pouvoir.

Il appelle à des réformes sur la loi électorale avant les élections anticipées.

« Notre agenda actuel est de faire des réformes et aller à des élections anticipées. La crise est bien là, rien ne va au sein de leur coalition où chacun veut avoir sa cour constitutionnelle, chacun veut avoir sa commission électorale pour frauder », a déclaré Martin Fayulu devant une foule acquise à sa cause.

Il a également menacé de mobiliser la population pour un sit-in géant au Parlement, si ses demandes n'étaient pas prises en compte.

« Soyez prêts. Si rien n’est fait nous allons aller au Palais du peuple. Ça sera notre maison. Nous allons nous installer là-bas. Nous allons demander à nos frères de la diaspora de se cotiser pour que personne ne manque à manger pendant ce sit-in (…). Je suis un combattant et un soldat du peuple. Je ne combats que le bon combat ».

Faisant allusion à la situation au Mali, Martin Fayulu a promis que le mot d’ordre serait donné pour descendre dans les rues afin de réclamer le droit.

« Je suis venu vous dire d’être prêts, la véritable tempête arrive. Le mot d’ordre sera donné si rien est fait par nos amis du FCC-CACH qui tentent de bloquer le pays. Je suis contre la situation politique du Mali, mais je vous demande de vous mobiliser ».

 

INB1

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article