INTERNATIONAL NEWS BLOG

Infos 📡Evénements 📣Divertissement 🤼‍♂ Mode de vie💡Mode👗Beauté💄Inspiration ⚖ Entretien 📻Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

Afrique du Sud : La danse des roseaux est fortement réduite cette année

INB1
INB1
INB1
INB1

INB1

INB1

En Afrique du Sud, la danse traditionnelle des roseaux des Zoulous est fortement perturbée par la pandémie. 

Chaque année en septembre, des dizaines de milliers de jeunes femmes aux seins nus se rendent à la résidence royale traditionnelle de Nongoma, au KwaZulu Natal, pour la danse des roseaux. 

Parées de perles colorées, elles célèbrent leur virginité en dansant devant le roi zoulou qui tient de longs roseaux qu'elles lui présentent ensuite. Ce samedi, seules 30 jeunes filles étaient invitées à cette cérémonie. 

Et au lieu de remettre des roseaux au roi Goodwill Zwelithini, elles ont porté des pancartes appelant à mettre fin à la violence sexiste dans le pays. Dans son discours d'ouverture, le chef traditionnel a apporté son soutien aux femmes sud-africaines touchées par la violence sexiste. 

"Aucune nation qui autorise le meurtre de femmes ne mérite le respect. Je veux que les femmes sachent que suis à leurs côtés. Je m'engage à assurer leur sécurité aussi longtemps que je vivrai. 

C'est une guerre que moi et tous ceux qui s'identifient comme Zoulous embrassons". 

Violence sexiste L'Afrique du Sud était aux prises avec le problème de la violence contre les femmes bien avant le verrouillage du pays par le coronavirus. 

Mais le nombre de victimes a explosé depuis le verrouillage instauré par le président Cyril Ramaphosa en mars dernier. 

Plus de 120 000 victimes ont appelé la ligne d'assistance téléphonique nationale pour les femmes et les enfants victimes d'abus au cours des trois premières semaines qui ont suivi le début du verrouillage le 27 mars - soit le double du nombre d'appels habituel. 

Sur la côte sud du KwaZulu Natal, la terreur s'est également emparée des communautés après qu'une série de corps de femmes aient été découverts en six mois dans des fermes de canne à sucre et des champs ouverts dans la région de Mtwalume, faisant craindre un tueur en série en liberté.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article