INTERNATIONAL NEWS BLOG

Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

Les cas de coronavirus sont en baisse en raison de la faiblesse des tests - PTF

INB1
INB1
INB1
INB1
INB1
INB1

INB1

INB1

Le groupe de travail présidentiel (PTF) sur le COVID-19 a révélé que les faibles cas de coronavirus enregistrés à travers le pays sont dus à la baisse des tests par les États.

Cela a été révélé le lundi 31 août par la responsable de la surveillance des maladies pour le NCDC, Elsie Ilori, qui a noté que le faible taux de dépistage est dû à un faible prélèvement d'échantillons. Il a ajouté que les États comme Kano, Lagos, Oyo, Edo et FCT ont enregistré la plus forte diminution du nombre d'échantillons collectés en août.

Dit-elle;

 «Au mois d'août, nous avons eu un très petit nombre d'échantillons prélevés.

«En juillet, il y avait sept États avec une diminution des échantillons collectés, mais malheureusement, en août, il est passé à 32 États avec une diminution de la collecte d'échantillons. En juillet, 13 États ont collecté plus de 1 000 échantillons. Pour le mois d'août, aucun État n'a atteint cet objectif. Cela signifie que nous n'avions aucun État recueillant plus de 1 000 échantillons.

«Pour les régions du gouvernement local, en juillet, nous avions 515 échantillons qui ont recueilli des échantillons et il est tombé à 478 en août. On peut apprécier la diminution en août.

«En août, les États avec la plus forte augmentation sont Abia (682), Sokoto (331), Bayelsa (314), Zamfara (55) et Yobe (12), mais les chiffres ne sont pas du tout significatifs.

«Au cours du même mois, les plus fortes baisses de collecte d'échantillons sont Kano (19 108), Lagos (13 146), Oyo (4 902), Edo (3 327) et FCT (3 322). La collecte d'échantillons d'août a considérablement diminué.

«En ce qui concerne le lieu de collecte des échantillons, en juillet, à Benue, Ebonyi, FCT, Lagos, Plateau, toutes les LGA de ces États ont fait collecter des échantillons, tandis que seulement à Delta, Edo et Ogun, seule une zone de gouvernement local n'a pas collecté d'échantillons. .

«Concernant les zones de gouvernement local qui n'ont pas collecté d'échantillons, en juillet, Kogi avait 19 des 20 zones de gouvernement local sans échantillons prélevés. En août également, aucun gouvernement local de Kogi n'a prélevé d'échantillons. À Katsina, seules 24 régions du gouvernement local ont collecté des échantillons - Jigawa (22), Kano (20), Taraba (16).

«Même si à Lagos toutes les collectivités locales collectent des échantillons, le nombre d'échantillons collectés était assez faible. Cela a donc fait baisser le nombre d'échantillons collectés pour le mois d'août.

Le ministre de la Santé, le Dr Osagie Ehanire, a pour sa part déclaré;

«Notre objectif est de tester deux millions de Nigérians pour le COVID-19 et de faire évoluer jusqu'à quatre millions de personnes dont nous avons atteint à peine un quart.
«Au cours des dernières 24 heures, nous n'avons enregistré que 138 cas positifs au COVID-19 au Nigéria, l'un des nombres les plus bas depuis de nombreux mois, soit un total de 53 865 cas positifs sur 403 347 tests effectués au 31 août 2020.

«Au cours de la même période de 24 heures, 199 personnes sont sorties des hôpitaux, ce qui nous a permis de traiter avec succès 41 513 patients. Nous commençons à voir une situation où le nombre de personnes traitées et libérées dépasse le nombre de cas positifs détectés.

Si ces chiffres peuvent paraître rassurants, ils peuvent être trompeurs, et nous ne pouvons pas supposer que la courbe s’aplatit, car nous n’avons pas encore perfectionné la diligence raisonnable de notre côté.

«Avec un total de 1 013 décès enregistrés à ce jour, le taux de mortalité a également légèrement baissé à 1,88%, la baisse progressive est peut-être une indication d'une amélioration de la réponse et des stratégies de traitement pour contenir le COVID-19 et également d'une tendance mondiale commune. Tant que nous enregistrons encore les décès dus à cette maladie, il n'y a pas de place pour la complaisance jusqu'à ce que nous atteignions notre objectif de réduire le taux de mortalité à moins de 1%. "

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article