INTERNATIONAL NEWS BLOG

Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

Bobi Wine: « Nous sommes dans un pays qui se trouve en zone de guerre »

INB1
INB1
INB1
INB1
INB1
INB1
INB1
INB1

INB1

INB1

Dans une interview accordée à Africanews, la star de Pop, chef de file de l’opposition ougandaise et candidat à la présidentielle du 14 janvier 2020, Bobi Wine, a évoqué la situation actuelle de son pays. Pour lui, l’Ouganda se trouve dans une zone de guerre.

Dans moins d'une semaine, les ougandais se rendent aux urnes pour élire le nouveau président qui va diriger le pays pour les 05 prochaines années.

Mais le climat qui prévaut à la veille du scrutin dans ce pays tenu par le président Yoweri Museveni depuis 1986 laisse à désirer.

Et cela inquiète notamment le chef de file de l’opposition Bobi Wine qui a été la cible de plusieurs attaques ces derniers mois.

«Je dirais que nous sommes dans un pays qui se trouve en zone de guerre avec, d'un côté, un pouvoir d'État qui utilise la police, l'armée et toutes les institutions pour réprimer la population et, de l'autre , des citoyens qui sont désarmés en dehors de la loi.

J’ai été arrêté dès le jour de la confirmation de ma candidature. Depuis je suis persécuté et mon équipe a été prix pour cible.

On lui a tiré dessus. Ils ont tué des membres de mon équipe », a déclaré Bobi Wine cité par Africanews.

«Au moment où nous parlons, plus de 126 personnes qui m’accompagnent, y compris des infirmières, des médecins, des chauffeurs, des techniciens, des cuisiniers, sont détenus dans un établissement militaire.

Aujourd’hui (7 décembre, NDLR), 23 autres personnes de mon entourage ont encore été arrêtés.

Voilà à quoi ressemble une campagne présidentielle en Ouganda », poursuit-il et améliore que l'armée a fait plus de victimes que la Covid-19 en Ouganda. «J’accepterais des résultats crédibles même si ce qui se passe actuellement me poussent déjà à en douter», dit-il.

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article